10 Maréchaux de Chine

1. Zhu De

    Zhu De(1er décembre 1886 – 6 Juillet 1976) était un commandant militaire communiste chinois et homme d’état. Il est considéré comme le fondateur de l’armée rouge chinoise (l’ancêtre de l’armée populaire de libération) et le tacticien qui prépara la révolution de laquelle émergea la République populaire de Chine.
    Il est né dans une grande famille paysanne du comté de Yilong, une section isolée et vallonnée du nord de la province du Sichuan. Après une éducation secondaire financée par son clan, Zhu De s’installa à Chengdu pour étudier l’éducation physique avant de rejoindre l’armée. En 1908, il entra à l’académie militaire du Yunnan à Kunming. Après l’obtention de son diplôme, il enseigna à l’académie. Zhu rejoignit la rébellion qui renversa la dynastie Qing en 1911. Il participa à des campagnes militaires avec les armées des seigneurs de la guerre du Yunnan et commanda des unités le long des frontières du Laos et du Vietnam dans les premières années de la république de Chine. A cette époque, Zhu De devint dépendant de l’opium, mais il réussit à se débarrasser de sa dépendance en 1922 dans un hôpital de Shanghai.
    Zhu De commença son éducation du marxisme et du Léninisme à Shanghai. Au milieu des années 1920, il se rendit en Europe, pour étudier à l’université de Göttingen en Allemagne de 1922 à 1925. A cette époque il rejoignit le Parti communiste chinois. Zhou Enlai fut un de ses parrains. Après son retour en Chine, Zhu servit dans un régiment de l’armée du Guomindang de Sun Yat-sen et comme chef de la sécurité de Nanchang. Après deux arrestations pour activité révolutionnaire, il s’exila. En juillet 1925 il se rendit en union Soviétique pour étudier les affaires militaires. En 1926 il rentra en Chine.
    La proximité de Zhu avec Mao Zedong commença après le soulèvement révolutionnaire manqué de 1927, quand les deux hommes furent obligés de fuir dans les montagnes du Jinggang. Mao et Zhu construisirent l’armée rouge en une force de guérilla qui se consolida et progressa dans les zones contrôlées. La bravoure et l’habileté de Zhu dans le commandement de ses hommes lui donnèrent un immense prestige.
    Durant la Longue Marche, Zhu De et Zhang Guotao commandèrent la "colonne de l’ouest" de l’armée rouge qui survécut avec peine la retraite au travers de la province du Sichuan. A Yan'an, Zhu dirigea la reconstruction de l’armée rouge sous la direction politique de Mao. Durant la guerre sino-japonaise (1937-1945) et la guerre civile chinoise, il fut commandant en chef de l’armée rouge. Après 1949, Zhu fut nommé commandant en chef de l’armée populaire de libération . Il fut aussi vice-président du parti communiste. En 1955, il fut nommé maréchal. Il a continué à être un homme d’état de premier plan jusqu’à sa mort en juillet 1976, date à laquelle il était le président du comité permanent de l’Assemblée nationale populaire (RPC) (depuis 1975).
Suivante
Copyright © by CHINE EUROPE PROMOTION INTERETS Developped by Qiumeng XU