Max THOR

Né le 24 avril 1932 à Neuilly/Seine De 1949 à 1955, études secondaires. Se destine initialement à la philosophie. La découverte de la pensée indienne change radicalement son parcours.
Jusqu'en 1957 il fréquente un centre d'enseignesent philosophique dirigé par un moine de l'ordre de Ramakrishna Il y prend conscience que 1 exercice d'une discipline artistique peut être une voie d'accès vers de la nature. la connaissance
Attiré très jeune par la peinture et le dessin qu'il pratique T en amateur (les animaux sont ses sujets préférés), Max THOR S'initie à ces disciplines et leur consacre tout son temps à partir 1957. Il fréquente les académies Jullian et de la Grande Chaumière et étudie les textes d'André LHOTE et de Jacques VILLON. En 1955 la rétrospective de Nicolas de STAEL est pour l'artiste une véritable révélation.
De 1960 à 1970, séjour en Chine (Formose) Etudie le chinois et pratique le lavis sous la direction du professeur KUO Ta-Wei lui-même ancien élève de CHI Pai-Che.
Entrevoit la possibilité d'une synthèse entre l'esthétique chinoise et le courant classique de la peinture française où sa recherche s'inscrit.
De 1982 à 1992, expositions personnelles et collectives en France et à l'étranger avec un accueil favorable de la critique. En 1984, la Ville de Paris lui achète des toiles Dour ses collections municipales.
Son oeuvre actuelle est l'aboutissement d'un long travail pour atteindre cette cohésion plastique ou Orient et Occident se fondent sans cependant perdre leur essence spécifique.
Bel exemple de ténacité lors de son exposition à Pékin. Retour en France 21/11/2010